Choisir-son-université

Comment choisir son université en France ?

La fin des années lycéennes et l’obtention du baccalauréat marquent une tout autre tournure pour la vie des étudiants. En effet, c’est le moment où il faut s’initier dans le monde professionnel en effectuant des études universitaires. Mais, choisir son université n’est pas toujours facile avec le nombre d’universités qui existent en France.

Commencer par choisir son cursus universitaire

Si pour d’autres, les modules à suivre à l’université sont déjà évidents, il y en a qui ne sont pas encore décidés. Le choix de la filière à suivre détermine la future profession à effectuer. De plus, cela évite le désistement tout au long des études par manque de motivation. Pour commencer, il faut se recentrer sur soi-même. Il faut se demander sur le métier à exercer plus tard. Le plus important dans cette étape est de laisser de côté les avis de l’entourage, les envies des parents, les contraintes financières des études, etc.

Une fois fixé sur le métier envisagé, il faut peser le pour et le contre du choix : est-ce que le métier passionne vraiment ? Et pourquoi ? Est-il préférable d’effectuer des études universitaires longues ou bien courtes ? Pour mieux se convaincre, il est possible de se projeter dans le futur poste qui sera occupé. Par ailleurs, il faut être ouvert à d’autres possibilités. Cela permet d’être disponible pour d’autres cursus si jamais le premier choix s’avère être une erreur. Actuellement, beaucoup d’organismes et sites peuvent aider dans le choix de filière comme https://universites-numeriques.fr/.

Les critères à étudier avant de choisir une université

Le choix d’une bonne université est primordial, car le diplôme qu’elle délivrera sera le billet d’entrée dans le monde du travail. Avant de choisir son université, il faut commencer par faire des comparaisons en prenant en compte quelques critères essentiels. D’abord, il faut commencer par étudier la capacité de l’université à fournir les diplômes recherchés et les valeurs de ces diplômes. En effet, dans les écoles spécialisées, ces derniers sont gradués par niveau. Donc, un diplôme délivré comme bac+5 certifié niveau II, équivaut à un diplôme reconnu de niveau bac+3 ou 4.

Un des éléments à étudier est également l’insertion professionnelle et la capacité de gestion des réseaux d’anciens de l’université. Cela permet d’avoir plus de détails sur le succès de cette dernière. À part ces critères, il faut également privilégier les établissements :

  • labellisés ou officiellement reconnus ;
  • qui délivrent le grade de master ;
  • qui sont reconnus par l’État ;
  • qui délivrent des diplômes visés par l’État ;
  • qui sont habilités par la CTI pour les études en ingénieries.

Université publique ou privée ?

En principe, qu’elles soient privées ou publiques, les universités offrent les mêmes formations pédagogiques et les mêmes diplômes. Parfois même, elles sont complémentaires dans les parcours qu’elles proposent. La différence se situe surtout au niveau des frais d’études et des moyens techniques pédagogiques mis en œuvre. En effet, les universités privées engendrent des frais de formation et d’inscription élevés par rapport aux universités publiques qui sont subventionnées par le gouvernement. Après, dans la plupart des cas, les universités privées disposent de matériels et d’infrastructures pédagogiques plus modernes et de qualité. Dans ces enseignes, le nombre d’étudiants est également limité pour assurer un meilleur encadrement.

Les meilleurs Pc portables pour les étudiants

Les meilleurs Pc portables pour les étudiants

Les PC portables font partie des équipements essentiels aux études d’un étudiant. Il y en a tellement sur le marché si bien que certains jeunes s’y perdent. En prenant en compte les différentes caractéristiques d’un PC portable, il est tout à fait possible de faire le bon choix. Pour vous aider à trouver la perle rare, voici les meilleurs PC portables étudiants !

Asus E410

Il s’agit de l’un des PC portables les plus abordables du moment (299 €). En plus, cette machine offre de belles performances. Asus 410 intègre un processeur Intel Celeron N4020. Polyvalent et solide, cet ordinateur bénéficie d’une grande autonomie de 12 heures (en usage réel). De quoi permettre à un étudiant de bosser pendant toute la journée. La bête pèse seulement 1,3 kg. Elle se transporte facilement au quotidien. L’écran Full HD+ de 14 pouces de cet ordinateur portable assure un confort visuel optimal.

MacBook Air M1

La puissance étant l’un des points forts du MacBook Air M1. Cela lui permet de se classer parmi les meilleurs PC Portables de 2022. D’ailleurs, il s’agit de l’un des Mac Portables les plus abordables du marché (environ 999 €). La performance est au rendez-vous grâce à une puce Apple M1 avec un processeur à 8 cœurs. L’appareil intègre aussi un GPU à 7 cœurs, 8 Go de RAM ainsi que 256 Go de stockage. Le MacBook Air M1 offre une grande autonomie d’environ 20 heures : 18 heures (lecture de vidéo) et 15 heures de navigation web (Wifi).

Honor MagicBook 14

Parmi les meilleurs PC portables destinés aux étudiants, il y a aussi le Honor MagicBook 14. Le prix, le design, les fonctionnalités et les performances sont ses principaux atouts. L’appareil est doté d’un puissant processeur AMD Ryzen 5 3500U, d’une carte graphique Radeon, de 8 Go de RAM (type DDR4-SDRAM) ainsi que d’une capacité de stockage de 256 Go. La batterie du Honor MagicBook 14 peut fonctionner durant environ 12 heures. Autre atout : son lecteur d’empreintes digitales.

LG Gram 16

Doté d’un grand écran de 16 pouces, LG Gram 16 est incontestablement l’un des meilleurs PC portables du moment. Il offre une belle résolution de 2560 x 1600. Grâce à ses petits bords, cet ordinateur portable assure une expérience visuelle immersive hors du commun. Coté performance, RAS ! En effet, la machine possède un processeur Intel Core i7 1165G7, combiné à une mémoire vive de 8 Go (ou 16 Go selon le modèle). L’appareil embarque un capteur d’empreintes digitales intégré au bouton d’alimentation. Il intègre une batterie d’une autonomie de 12 heures.

Lenovo Yoga Slim 7

Le classement des meilleurs PC Portables pour étudiants serait incomplet sans Lenovo Yoga Slim 7. C’est un appareil polyvalent de 14 pouces. Léger et pratique, cet ordinateur offre une résolution assez confortable de 1920 x 1080 pixels. Il intègre un processeur (CPU) Ryzen 5 4500U, une puce graphique (GPU) AMD Radeon Vega 8, 8 Go de RAM et 256 Go de mémoire interne. Lenovo Yoga Slim 7 bénéficie d’une autonomie d’environ 10 heures grâce à une batterie de 62 Wh. L’absence de Thunderbolt reste le seul gros bémol de cet appareil de marque Lenovo.

Comment gagner de l'argent en ligne en étant étudiant

Comment gagner de l’argent en ligne en étant étudiant ?

Gagner facilement de l’argent, c’est le rêve des jeunes étudiants de nos jours. Pour l’exhausser, ils utilisent beaucoup Internet. Bien entendu, seuls les plus ingénieux parviennent à combiner études et boulot. Comment gagner de l’argent en ligne en étant étudiant ? Les solutions possibles !

Devenir testeur de jeux-vidéos

Il est difficile à croire, mais jouer à des jeux-vidéos permet de gagner de l’argent en ligne. Voilà un job qui plairait à un étudiant avide d’argent ! Pour postuler, il suffit de devenir testeur de jeux-vidéos. Le travail en question consiste à jouer à des jeux récents pour ensuite donner des avis ou encore des astuces pratiques. S’il est bien fait, vous pouvez toucher entre 1 200 € et 2 500 € par mois. Votre rémunération en tant que testeur de jeux-vidéos dépasse donc les 30 000 € bruts annuels. En économisant votre argent, vous pouvez vous acheter une nouvelle voiture.

Traduire des textes administratifs ou juridiques

Si vous n’êtes pas un grand joueur de jeux-vidéos, ne vous en faites pas, il y a d’autres solutions. Pourquoi ne pas devenir traducteur de textes juridiques ou administratifs ? Si vous disposez des compétences et des diplômes nécessaires, vous pouvez toucher un salaire brut mensuel d’environ 2 000 € et 3 000 €. D’ailleurs, la boîte qui vous a engagé peut vous accorder des primes en fonction de vos efforts. De quoi vous permettre d’acheter des appareils technologiques essentiels à la poursuite de vos études ; PC, tablette, scooters, etc. Rien ne vous empêche de travailler pour deux sociétés de traduction en même temps. Apprenez juste à bien gérer votre temps.

Donner des cours particuliers ou des formations

Vous êtes titulaires de plusieurs diplômes, mais vous ne savez pas encore s’ils vous rapportent de l’argent ? Éliminez les doutes en donnant des cours particuliers ou des formations. Il peut être difficile d’apprendre des leçons et de transmettre des compétences à d’autres personnes, surtout les enfants. Mais, si vous y parvenez, vos efforts seront récompensés. En général, en tant qu’étudiant, vous serez payé à l’heure. Les parents de certains de vos élèves n’hésitent pas à vous donner des bonus en cas de bons résultats aux examens. Inversement, ils ne vous contacteront plus. Apprenez à établir votre planning hebdomadaire pour éviter les problèmes.

Devenir baby-sitter ou pet-sitter

Si vous n’êtes pas assez motivé pour donner des cours particuliers ou des formations, tournez-vous vers le baby-sitting. Contrairement aux idées reçues, ce job rapporte de l’argent. En effet, le salaire minimum d’un baby-sitter correspond au SMIC (salaire minimum en France) : 10,25 € brut de l’heure ou 1554,58 € par mois (sur une base de 35h par semaine). De plus, le job d’un baby-sitter ne requiert aucun diplôme supérieur.

Il existe une autre alternative au baby-sitting, le pet-sitting. Dans ce cas, vous serez responsable de la sécurité d’un ou de plusieurs animaux de compagnie d’une personne. En échange de votre assistance, les propriétaires des bêtes vous donnent de l’argent. Quoi qu’il en soit, le pet-sitting est moins rémunérateur par rapport au job de baby-sitting. Par exemple, vous touchez entre 9 € et 10 € par heure pour promener des chiens. Pour ce qui est de la garde, vos gains s’élèvent à 10 € par jour/chien.

La meilleure façon d apprendre une langue étrangère facilement

La meilleure façon d’apprendre une langue étrangère facilement

L’apprentissage d’une langue étrangère peut s’avérer particulièrement difficile, surtout pour les débutants. Mais cela ne doit pas vous décourager pour autant. Il existe plusieurs méthodes pour apprendre une langue étrangère efficacement qui sont accessibles à tous. Bien entendu, les meilleures d’entre elles sont à préconiser. Quelles sont-elles ?

La pratique régulière d’une ou plusieurs langues étrangères

La meilleure façon d’apprendre une langue étrangère est de pratiquer tous les jours. Il faut, en effet, continuer à parler et à écrire de manière naturelle. C’est que cela parait fatiguant au début. Mais quand on s’y habitue, les bons mots sortiront de votre bouche automatiquement. Pour accélérer le processus d’apprentissage, lisez régulièrement des livres (en Anglais, Espagnol, Russe, Allemand, etc.). La meilleure manière de pratiquer une langue étrangère est de travailler en groupe. Il suffit de créer des thématiques spécifiques pour rendre les discussions plus intéressantes : musique, cinéma, santé, vie sexuelle, vie de couple, examens, voyage, cuisine, jeux vidéos, mangas, etc.

L’usage d’un dictionnaire bilingue au quotidien

En pratiquant une ou plusieurs langues étrangères au quotidien, vous pouvez la maîtriser plus rapidement et plus facilement. Néanmoins, cela ne signifie pas qu’on peut dire n’importe quoi. Il faut bien comprendre la signification de chaque mot ou de phrases avant d’en utiliser lors d’une conversation. Il serait honteux de dire des grosses bêtises devant un public. C’est pourquoi les professeurs de langues étrangères recommandent toujours à leurs élèves d’utiliser un dictionnaire bilingue. Pas besoin d’avoir un master pour s’en servir correctement. Il suffit d’apprendre les bonnes prononciations au lieu de se concentrer uniquement sur l’écriture. Bien entendu, les dictionnaires de poche feront l’affaire.

Les conversations (réelles) avec des natifs

Pour apprendre facilement une langue étrangère, il faut pratiquer quotidiennement et utiliser un dictionnaire. Il est vivement conseillé d’intégrer des groupes de discussion. Il devient ainsi possible de plonger en immersion totale. Les conversations et les discussions seront plus instructives et amusantes au cas où le groupe serait composé de quelques natifs. Ce sont des personnes qui parlent une langue maternelle, celle qui vous intéresse. Ils s’expriment d’une manière totalement différente des professeurs, surtout les jeunes natifs. Les amateurs de jeux-vidéos n’hésitent pas à jouer à des jeux en ligne avec eux pour mieux comprendre leurs façons de s’exprimer. Cela constitue une solution envisageable pour se faire des amis natifs tout en apprenant une langue étrangère.

L’inscription à un cours de langue étrangère en ligne

L’apprentissage d’une nouvelle langue (vivante) se fait par étapes. Personne ne peut dire le contraire. Il arrive souvent qu’un étudiant écrit bien en anglais, par exemple, mais en oral c’est différent. Pour maîtriser les deux disciplines, il est vivement conseillé de s’inscrire à des cours en ligne. Les professeurs natifs sont les mieux classés pour vous aider à parler et à écrire correctement une langue étrangère. D’ailleurs, vous pouvez poser des questions relatives aux leçons après chaque séance. L’inscription à un cours de langue étrangère en ligne étant payante. Choisissez bien vos professeurs. D’autre part, il existe des applications (gratuites) dédiées aux échanges linguistiques. Utilisez-les à bon escient !

Quelles méthodes utiliser pour calculer rapidement son pourcentage

Quelles méthodes utiliser pour calculer rapidement son pourcentage?

Les pourcentages sont utilisés un peu partout, surtout dans les magasins pour afficher les réductions. Ils sont aussi utilisés sur Internet pour promouvoir des services ou des produits spécifiques. D’ailleurs, différentes méthodes permettent de calculer rapidement son pourcentage lors d’un examen. Quelles sont-elles ?

La méthode de calcul manuelle

A l’issue d’un examen important, la note finale est souvent affichée en pourcentage. Bien entendu, il est possible de calculer manuellement cette note finale. S’il s’agit d’une note pondérée, voici les étapes à suivre :

Inscrire ses notes sur un papier en relevant les points obtenus lors du test ou de l’examen. Le professeur devrait normalement communiquer les résultats de ses participations ou de ses exposés inclus dans la note finale.

  1. Écrire les notes les plus élevées sur le papier (200 points ou 100 %, par exemple).
  2. Faire la somme des deux colonnes.
  3. Calculer sa note finale (en pourcentage). Pour ce faire, il suffit de diviser le total de ses points par le total des points maximaux.
  4. Multiplier le nombre décimal par 100.

Pour calculer la note finale pondérée, on commence par identifier la pondération des notes. Il faudra ensuite multiplier sa note par le pourcentage de pondération. Maintenant, on fait les sommes des notes pondérées avant de comparer le pourcentage obtenu à l’échelle de notation.

Utiliser une feuille de calcul

Pour accélérer les choses, on peut utiliser une feuille de calcul en ouvrant Excel. En effet, cela permet de déterminer une note finale non pondérée plus rapidement. La première étape consiste à créer une nouvelle feuille de calcul en saisissant un titre en haut de chaque colonne. Il faudra ensuite remplir la première colonne en y inscrivant toutes les activités (tests, devoirs, participations, etc.).

Maintenant, on peut inscrire ses points dans la seconde colonne, et les notes maximales dans la 3ème (100 %). Il faut faire la somme de la 2ème et de la 37me colonne pour ensuite diviser le total de ses notes par le nombre total de points. Le nombre décimal doit être converti en pourcentage. Il ne reste plus qu’à déterminer sa position sur l’échelle d’évaluation.

Pour déterminer une note finale pondérée en utilisant une feuille de calcul sur Excel, les étapes à suivre sont presque les mêmes. Après avoir créé une nouvelle feuille de calcul, il faut multiplier ses notes par les coefficients correspondants. On obtient ainsi le pourcentage de chacune de ses performances. Maintenant, on additionne ses notes pondérées en choisissant une cellule sur laquelle la note (pondérée) finale s’affichera. Finalement, on peut déterminer sa position sur l’échelle d’évaluation.

Les logiciels en ligne de calcul de pourcentage

Si vous n’êtes pas à l’aise avec Excel, vous pouvez utiliser d’autres méthodes de calcul pour déterminer votre pourcentage lors d’un examen. Fiables et rapides, les logiciels en ligne de calcul de pourcentage sont à préconiser. Ils sont généralement gratuits, et offrent de nombreuses possibilités de calcul. Pour plus de précisions, préférez les logiciels versions payantes. Elles s’accompagnent de fonctionnalités très intéressantes comme la possibilité de convertir le score final en note alphabétique (A, A+, B, B-, D, etc.).

études à poursuivre après un bac pro

Quelles études poursuivre après un bac professionnel ?

Il n’est pas vraiment facile de passer un Bac Pro, il faut le reconnaitre. Mais, grâce à votre courage et à votre détermination, vous avez réussi à franchir cette étape. Maintenant, vous devez faire des choix judicieux pour poursuivre vos études. Voici quelques recommandations !

Décrocher un BTS ou un BTSA

Certains étudiants préfèrent poursuivre des études courtes après un Bac Pro. En faisant ce choix, ils peuvent accéder à un BTS (Brevet de Technicien Supérieur) ou un BTS Agricole. Les formations durent généralement 2 ans. Les BTS étant des diplômes professionnalisant favorisant l’insertion professionnelle. En s’orientant vers un BTSA, plusieurs options sont possibles : BTS ACSE (Analyse et Conduite de Systèmes d’Exploitation), BTS Anabiotec (BTSA Analyses agricoles biologiques et biotechnologiques), BTS VO (Viticulture Œnologie spécialisé à la connaissance du vin). Donc, vous avez l’embarras du choix !

S’orienter vers un DUT

Après un Bac Pro, il peut être intéressant de s’orienter vers un DUT (Diplôme Universitaire de technologie). Dispensés au sein des Instituts Universitaires technologiques, ces diplômes ouvrent une porte vers le monde professionnel. Les formations DUT durent deux ans peu importe la spécialité choisie : carrières juridiques, carrières sociales, gestion administrative et commerciale des organisations, gestion logistique et transport, gestion des entreprises et administrations, information-Communication, techniques de commercialisation, statistiques et informatique décisionnelle, informatique, réseaux et télécommunication.

Passer par une prépa

Si les études de courte durée comme le BTS ou encore le DUT ne vous intéressent pas, ne vous inquiétez pas, il existe d’autres alternatives. On parle ici des études plus longues. En intégrant une prépa après un Bac Pro, vous pouvez perfectionner votre niveau dans les matières générales, et en même temps vous préparez aux concours durant 3 ans. Bien entendu, vous devez obligatoirement passer une prépa économique et commerciale pour intégrer une école de commerce avec un Bac Pro. Et cela requiert beaucoup de temps et de courage de votre part.

Décrocher une licence à l’université

Si vous n’avez pas peur d’entreprendre de longues études après avoir décroché un Bac Pro, vous pouvez intégrer une licence à l’université de votre choix. Pour mettre toutes les chances de votre côté, suivez des cours préparatifs en ligne. C’est payant, certes, mais cela vous permet d’augmenter votre taux de succès. Des cycles préparatoires sont proposés par certaines universités. Ils s’adressent aux étudiants désireux de réussir leur cursus universitaire. Attention ! Les absences récurrentes peuvent vous coûter cher.

S’orienter vers un métier artistique

Les titulaires d’un Bac Pro peuvent s’orienter vers les métiers de l’art s’ils le souhaitent. Ils optent souvent pour le DNMADE (Diplôme National des Métiers d’Art et du Design). Il remplace le DMA (Diplôme des Métiers de l’Art), le BTS Design, la prépa MANAA. Il s’agit, pour rappel, d’un bac + 3. Le DNMADE constitue une solution pertinente pour bénéficier d’une insertion professionnelle directe. Il permet également de poursuivre ses études après un Bac Pro, contrairement au BTS et au DMA. Le titulaire d’un DNMADE peut s’orienter vers un DSAA (Diplôme Supérieur des Arts Appliqués) ou un DNSEP (Diplôme National d’Expression Plastique).